Wiki Nos imaginations
Advertisement

Chose promis chose due, voilà le début de ma longue série de billets de blog sur des trucs et astuces pour l'écriture fantasy. Je suis très heureux de partager mes découvertes sur le sujet avec vous ^^

Cette partie, l'introduction à la série, consistera en une liste détaillée des sous-genres de la fantasy. En effet, on ne peut faire un roman qui ne soit que fantasy. Il faut absolument choisir un sous-genre, ou même faire un mélange comme ce que je fais avec Elegy, car la conception d'histoire et d'univers est franchement différente selon le sous-genre ou le mélange choisi.

Avant toute chose cependant, j'aimerais vous remercier pour toute l'enthousiasme que vous avez montrés pour la série sur le fil de discussion où je l'ai annoncé :)

Donc, commençons, mais une dernière chose : Certains sous-genres peuvent avoir plusieurs définitions. En effet, la fantasy est un genre littéraire en constante évolution, et c'est pas tout le monde qui est d'accord avec certaines définitions. 

Liste des principaux sous-genres de la fantasy

Sachez que je ne regroupe pas tout les sous-genres, car il y en a à l'infinie...

Les sous-genres les plus connus :

  • L'Heroic Fantasy : Dans un monde menacé par les forces du mal, un, deux ou au maximum trois héros tentent de détruire les créatures et les hordes maléfiques pour protéger le monde. La tonalité de l'écriture est presque toujours une tonalité dite "épique", et les batailles sont très nombreuses et spectaculaires. Eragon de Christopher Paolini et la saga du Monde Émergé de Licia Troisi sont des exemples de ce sous-genre.
  • Le Sword and Sorcery : Dans un monde sauvage en proie au chaos, des guerriers durs à cuire, des sorcières, sorciers et autres mages tentent de résister. Ce sous-genre, bien que connu, est un peu délaissé de nos jours. Il a connu son heure de gloire avec Conan le barbare de Robert E. Howard. D'ailleurs, c'est ce sous-genre qui a donné naissance au précédent dans ma liste.
  • La High Fantasy et ses deux définitions possibles : La première définition s'apparente à l'Heroic Fantasy, sauf que c'est un groupe de personnages qui combattent les forces du mal et non quelques personnages solitaires. La saga du Seigneur des Anneaux de Tolkien et celle des Chroniques de Narnia de C.S. Lewis sont de bons exemples.
    • La deuxième définition, elle, est liée au prochain sous-genre de ma liste, la Low Fantasy. Selon cette définition, une histoire de High Fantasy se passe uniquement dans un monde Fantastique à part, qui n'est pas lié au monde réel. Seigneur des Anneaux est encore un très bon exemple.
  • La Low Fantasy : Ce sous-genre est étroitement lié à la deuxième définition de la High Fantasy. Il regroupe les histoires qui ont un monde fantastique relié à notre monde, notre réalité. La Saga Ewilan de Pierre Bottero, Les Chroniques de Narnia de C.S. Lewis et la trilogie Coeur d'encre de Cornelia Funke sont tous des exemples.

Les sous-genres moins connus, mais qui ne sont pas moins intéressants :

  • La Dark Fantasy : Dans un monde ravagé et dominé par les forces du mal, des héros tentent de résiter, de ramener la liberté. Ce sous-genre possède un ton souvent pessimiste, sombre, où autrefois les méchants ont gagnés. Certains éléments d'horreur peuvent apparaître. Le Cycle d'Elric de Michael Moorcock et Le Cygne de la compagnie noire de Glen Cook en sont des exemples. Il y a certains éléments de ce sous-genre dans Elegy.
  • La Light Fantasy : Tout le contraire de la dark Fantasy. En effet, c'est une fantasy comme son titre l'indique, légère, humoristique. Elle fait souvent appel à l'absurde pour faire rire le lecteur.
  • La Fantasy Animalière : Dans ce sous-genre, seuls des animaux anthropomorphisés vivent dans le monde fantastique de l'histoire. Sachez qui s'il y a des humains, ce n'est pas de la fantasy animalière, donc Les Royaumes de Feu n'en sont pas puisqu'il y a des humains.
  • La Fantasy Mythique : Se dit d'une histoire ou d'un monde fantastique grandement inspiré par des mythologies ou des contes de fées. Encore une fois, Le Seigneur des Anneaux est un bon exemple du sous-genre, car cette saga est beaucoup inspirée de la mythologie nordique. Elegy possède ce sous-genre dans son mélange, car beaucoup de choses sont inspirés de diverses mythologies.
  • La Fantasy Historique : Se dit d'un récit qui réécrit l'histoire de notre monde, notre réalité, en y ajoutant des éléments de Fantasy, comme des dragons ou autre. 
  • La Fantasy Urbaine : Sous-genre assez complexe où peu d'experts sont d'accords sur certains points, ce sous-genre de Fantasy se caractérise avant tout par une époque assez proche de la nôtre et ensuite par sont environnement urbain. Ce sous-genre peut aussi être un mélange entre Fantasy et Fantastique. American Gods de Neil Gaiman est un exemple.
  • La Science-Fantasy : Sous-genre lui aussi assez complexe, il est avant tout caractérisé par une ambiance plutôt antique ou médiévale dans laquelle on retrouve (oh surprise !) de la technologie. Certains considèrent ce sous-genre comme un croisement entre la Fantasy et la Science-Fiction.
  • La Space Fantasy : Sous-genre qui se passe dans la galaxie et sur d'autres planètes. Néanmoins, il n'est pas obligé de mettre de la technologie (c'est même déconseillé). Par exemple, dans Spelljammer, de l'univers Donjons & Dragons, les vaisseaux sont en bois et volent grâce à la magie, sans aucune technologie.

Conclusion

Voilà, comme dit plus tôt, je ne fais pas une liste de tous les sous-genres, mais de ceux que je juge les plus importants. Aussi, aillez bien en tête comme je l'ai dis aussi plus tôt que tout le monde ne peut être d'accord sur des définitions.

Néanmoins, j'espère que le billet cous a plu, et que vous avez hâte à la suite ! D'ailleurs, dans le prochain, la partie 1, j'expliquerai les étapes que beaucoup d'auteurs, dont moi, utilisent pour créer un univers. Aussi, à partir du prochain, il y aura des sondages pour savoir ce que vous voulez que j'aborde dans les suivants.

Je vous dis donc à la prochaine !

Advertisement