Wiki Nos imaginations
Advertisement

Bonjour/Bonsoir à tous, j'ai l'honneur de vous présenter la première partie de ma série d'aide à l'écriture Fantasy. Elle suit l'introduction où je faisais une liste des sous-genre de la Fantasy. Ici, j'expliquerai les étapes de la création d'un monde fantastique, chose que les anglophones appellent « Worldbuilding », soit Construction de monde. Néanmoins, je tiens à dire que ce mode d'emploi n'est pas le seul qui existe, mais c'est celui que j'utilise présentement pour mes projets et c'est celui utilisé par bien des auteurs. 

Commençons :)

Les Étapes

Voici les étapes, que je détaillerai par la suite :

  1. Imaginer
  2. Développer
  3. Coordonner
  4. Construire
  5. Raconter

Imaginer

C'est ce que les anglophones appellent « brainstorming », soit tempête de cerveau. Ici, écrivez dans un carnet ou sur une application de notes sur votre cellulaire (portable) toutes les idées qui vous passent par la tête. Même celles qui vous semblent farfelues. « Quelles idées noter ? » me demanderez-vous. Et bien, des noms de pays, de personnages, des races, des idées pour un système de magie, etc.

N'essayez pas d'organiser vos idées à cette étape. La seule organisation que vous pouvez faire mais qui est facultative est d'organiser vos idées dans des catégories, comme trucs magiques, personnages, lieux, ou autres. Je propose même de faire si vous êtes d'accord un fil de discussion où l'on partage des idées pour ceux qui ont de la difficulté à en trouver. Faites-moi savoir en commentaire si vous trouvez que l'idée est bonne ^^

Finalement, ne jetez aucune idée. C'est très important.

Développer

Une fois que vous avez assez d'idées, passez à cette étape. Ici, organiser vos idées, décidez celles qui seront importantes, celles qui le sont moins. Développez-les avec des bons paragraphes.

C'est en général à cette étape qu'on fait la différence entre les idées facilement exploitables et les farfelues.

Coordonner

Cette étape est la plus difficile pour bien des écrivains, dont moi. Ici, vous devez emboîter chacune des idées entre-elles, comme un puzzle. Faite aussi un nouveau tri en décidant ce que vous gardez, ce que vous mettez de côté pour plus tard et finalement ce que vous jetez définitivement.

Bien des possibilités s'offrent à vous dans cette étape. Peut-être trouverez vous déjà des façons de relier ces idées à une intrigue naissante ? 

Aussi, une autre chose importante, décidez ce qui est éphémère (des scènes dont vous avez déjà l'idée, une taverne, une cave, une maison...) et ce qui est permanent (la faune, la flore, la magie de votre monde, son histoire, ses races...)

Construire

C'est mon étape favorite ! Ici, qui est une étape longue, vous approfondirez ce que vous avez développés à l'étape 2. Transformez vos paragraphes en courtes nouvelles ou même plus longues ! Néanmoins, nous ne sommes pas tous des Tolkien en herbe, donc cette étape est plus ou moins longue selon le niveau de détail que vous voulez donner à votre histoire. D'ailleurs, je vous donne un exemple en résumant une nouvelle que j'écris de la sorte sur un peuple d'Asharia.

Pour ne pas être trop long, je dirai que cette race, à la base des membres des Haut-Elfes, avaient navigué jusqu'à une île dont je n'ai pas encore trouvé le nom. Île luxuriante et pleine de ressources, ils trouvèrent même un puits éternel (puits d'énergie magique pure qui est créé quand un arbre de vie est déraciné, et j'expliquerai plus en détails dans Phospharin : L'Appel) qu'ils exploitèrent. Devenant la civilisation avec la technologie la plus avancée de tout cet Asharia primitif de même qu'un des peuples les plus sages, ils étaient craints par les autres communautés. Néanmoins, devenant arrogants, leurs rois allèrent jusqu'à se proclamer créateur du monde et à ordonner à leurs sujets de leur vouer un culte, ce qu'il firent. Après de nombreuses années, Unianir devint courroucé et décida de les punir. Il envoya donc Tréno, le dieu des mers, engloutir l'île. Celui-ci créa un énorme tourbillon qui aspira l'île et la civilisation qui était basé. Or, au dernier moment, le roi actuel pria et demanda le pardon d'Unianir. Celui-ci, entendant sa prière, prit ce peuple en pitié et leur pardonna dans sa grande miséricorde. Ne pouvant changer ce qui avait été engendré, il donna à ce peuple la faculté de respirer sous l'eau. Depuis ce moment, des siècles ont passés, et ce peuple, appelé les Elfes Bleus ou Sagar, ce qui veut dire « les repentants » dans la langue elfique que je vais inventer, s'adaptèrent à leur nouvelle vie sous-marine et devinrent à nouveau un des peuples les plus importants d'Asharia, malgré quelques régressions dans leur évolution, dont leur technologie. Encore aujourd'hui, ils se rappellent jadis lorsqu'ils vivaient sur la terre ferme et tentent de ne pas recommencer l'erreur des leurs du passé. D'ailleurs, le tourbillon qui les as engloutis est encore présent au-dessus de leur cité, Najatar, et ce tourbillon fut appelé le « Maelstrom des Sagar », craints par tous les marins.

Comme je vous l'ai dis, ce n'est qu'un résumé et qu'un exemple (mais dites-moi quand même comment vous trouvez leur histoire ^^ Et oui, c'est voulu que ça ressemble à l'histoire des Atlantes)

Aussi, pour les personnages, faites des fiches, comme si c'étais leur CV. D'ailleurs, faites aussi leur histoire jusqu'aux événements de votre futur récit. Comme on dit, l'écrivain doit connaître ses personnages sur le bout des doigts. Pour faire un exemple, voilà une fiche qui n'est pas terminée mais que je suis en train de faire sur Rorim, l'un des protagonistes de Phospharin : L'Appel 

Nom Complet : Rorim du clan des Verte-racine.

Surnom : Rim, surnom lui étant donné par sa petite sœur Rosa puis par Tamara. Plus tard, il lui sera donné par Slara, renarde du clan des Rousse-feuille qui sera d’ailleurs sa petite amie (attention spoilers).

Sexe : Rorim est un mâle de la race des renards à trois queues, aussi appelés « hommes-renards » par les magiciens. Ce peuple était d'ailleurs caché, leur existance étant ignorée de peuples importants comme les hommes et les différentes races elfiques.

Naissance : Il est né dans la forêt de Sylve-songe au nord d’Eranne le cinquième jour de l’été. Il y vivait avec son père, sa mère et son oncle, mais son père est disparu puis sa mère est décédée en accouchant de sa sœur Rosa.

Lieu de vie : Rorim vivait dans son lieu de naissance avec sa famille, soit la forêt de Sylve-songe. Plus précisément, sa famille vivait dans la partie sud-est de la forêt, près du ruisseau appelé le « ruisseau de vérité », là où se réfugiaient le clan Verte-racine, leur clan, après un différent avec l’autre clan, celui des Rousse-feuille. Néanmoins, au début de L’Appel, premier tome du cycle Crystal, Rorim, qui a maintenant dix-sept ans, vit à la ville de Forge, ville indépendante et très peuplée d’une population mixte située à la frontière de plusieurs royaumes, dont Yria, royaume des hommes et Ajarin, royaume des Demis-Elfes.

Aptitudes : Comme tous ceux de sa race, Rorim est extrêmement agile comme furtif. Il excelle dans les situations d’infiltration. Néanmoins, il peut être très maladroit et n’a pas une très bonne mémoire. Heureusement, ce défaut ne l’a pas empêché d’apprendre la base de la magie avec Séron (le nouveau Franir), le combat à main armée avec son oncle Rowen et l’apprentissage du Ralien, sa langue maternelle, de même que l’Yrien, langue actuelle des hommes. D’ailleurs, il poursuit son apprentissage de l’alchimie avec Liarus, alchimiste-astronome dont il est l’apprenti.

Je le répète, cette fiche est incomplète, et c'est un exemple.

D'ailleurs, vous pouvez aussi dessiner des trucs, écrire des essais sur l'économie d'une nation, ou plein d'autres trucs comme ça. Si vous en avez besoin, n'hésitez surtout pas à aller chercher des idées que vous avez jeté. Or, ce qui est important dans cette étape, c'est de s'amuser, donc

AMUSEZ-VOUS !!! :D

Raconter

Maintenant que vous avez imaginé, développé, coordoné puis construit votre monde, qui est de ce fait organisé, il est temps de développer votre intrigue et de raconter, d'écrire votre histoire. Néanmoins, vous vous rendrez compte qu'il y aura encore des trucs à enlever, d'autres à rajouter. En effet, votre univers n'arrêtera pas d'évoluer jusqu'à ce que vous écrivez le mot FIN, et encore...

Cependant, ayez toujours en tête que c'est Votre monde, Votre histoire, donc faites ce que Vous voulez.

Bonne écriture ! J'espère vous avoir grandement aidé ! :)

Dans le prochain blog

Bon. Comme annoncé dans l'introduction, je vais faire un sondage à la fin de chaque billet pour savoir ce que vous voulez que j'aborde dans le billet suivant. Le sujet avec le plus de votes l'importera !


Advertisement